Blabla littéraire

Instafiction

Mes balades littéraires m’ont parfois menée à des expériences…improbables ! Ce fut notamment le cas suite à mes pérégrinations sur les traces de BettieBook, le roman de Frédéric Ciriez, qui raconte la relation sulfureuse entre un critique littéraire sur le déclin et une booktubeuse (si ça vous rappelle le récent clash Beigdbeder VS Léna Situations, c’est normal ! Ciriez avait été précurseur sur le sujet !).

Bref, trêve de digression, venons-en au fait !

Je lis BettieBook et je décide de partir sur les traces du roman. Et quitte à parler d’un livre contemporain, je me dis que je vais contacter l’auteur ! Mon idée : trouver une manière originale de travailler avec lui, qui fasse écho à son roman en abordant les rapports entre un écrivain (lui) et une bookstagrammeuse (moi-même, votre chère Bernadette). 

Le facétieux Ciriez se montre immédiatement emballé et, au cours de nos discussions, nous décidons de nous lancer dans une « instafiction », sorte de roman photo des temps modernes. 

Le projet :

  1. Jouer sur une double mise en abyme de BettieBook et d’un roman instagram, écrit sous les yeux et en fonction des réactions de nos abonnés respectifs. 
  2. Interroger la frontière entre réalité et fiction sur les réseaux sociaux, puisque personne, à part nous, n’était au courant qu’il s’agissait d’une fiction.

J’avais donc opéré un glissement suite à la balade sur les traces de BettieBook vers une balade beaucoup plus trouble puisque personne ne savait que nous tentions une expérience romanesque sur le réseau. Nous souhaitions en effet embarquer progressivement nos abonnés dans la fiction en disséminant des éléments narratifs de plus en plus farfelus pour semer le doute !

Vous en trouverez ici les traces. Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.